Premiers secours

logo

Premiers secours en santé mentale

Chaque année, environ une personne sur quatre est atteinte d’une maladie mentale au Luxembourg. Tout le monde connaît dans son entourage une personne souffrant de troubles psychiques, ou en ayant souffert pendant un laps de temps. Les cours de premiers secours en santé mentale enseignent comment la famille, les amis ou les collègues de travail peuvent prodiguer des premiers secours en cas de troubles psychiques. Au lieu d'attendre qu’une autre personne aborde le sujet – en général très tardivement – les participant(e)s des cours de premiers secours en santé mentale apprennent à identifier rapidement les situations problématiques, à aborder les personnes en difficulté et à leur offrir une aide.

Plus de 4 millions de personnes sont devenues secouristes en santé mentale dans le monde ... Devenez-en un aussi !

logo

Tout le monde peut devenir secouriste en santé mentale.

logo

Qui offre les cours de premiers secours en santé mentale ?

Les cours de premiers secours en santé mentale sont organisés par le Centre d’Information et de Prévention de la Ligue Luxembourgeoise d’Hygiène Mentale, qui détient une licence internationale MHFA pour animer les cours de premiers secours en santé mentale.

La licence internationale MHFA (Mental Health First Aid) est une certification australienne délivrée à des organisations à but non lucratif en mesure de répondre à différents critères de qualité, de pérennisation et d’exhaustivité.

Les cours de premiers secours en santé mentale ont été  élaborés en Australie par Betty Kitchener et le Prof. Tony Jorm, deux experts en santé mentale australiens. Betty Kitchener est formatrice et atteinte de troubles psychiques. Tony Jorm est chercheur en santé mentale. Leur but était de permettre à quiconque d’aider un  proche atteint d’un trouble psychique et confronté à une crise psychique. Depuis leur première formation en l’année 2000, 26 pays ont repris les mêmes cours et plus de 4 millions de personnes sont désormais formées à travers le monde.